L’artiste Morik

La musique de Morik est métissée, avec des compositions originales portées par des rythmes caribéens.

Ses textes en créole et en français découlent naturellement d’une inspiration humaniste pleine de fraicheur… Une rencontre entre racines guadeloupéennes et chanson pop contemporaine… Un concentré de vie qui nous rapproche tous les uns des autres !

Enfant de la Guadeloupe, Morik grandit aux Antilles…

La vie dans les îles est rythmée par la biguine, le reggae, le zouk, le gwo-ka et les influences pop-rock qui traversent l’Atlantique.
Il apprend la guitare au collège et plus tard, étudiant à Montpellier, découvre de nombreux artistes en live (Steel Pulse, The Wailers, Burning Spear, LKJ, H.F. Thiéfaine …)

De retour en Guadeloupe en 1992, Morik accompagne 3 groupes (reggae, rock et fusion) à la guitare et à la basse, multipliant les concerts dans l’île.
Il fréquente les scènes de l’archipel guadeloupéen et se forge un jeu au caractère très roots et spontané.

À la recherche de nouveaux horizons musicaux Morik s’installe sur le continent en 2001.
Il donnera en tant que bassiste sideman environ 500 concerts en France et à l’étranger (Afrique – Angola, R.D.Congo) assurant les premières parties de Tony Coleman, Peps’, Calogero, Da Silva, Ange, Big Mama, Luke, Louis Bertignac

Le besoin de faire passer des émotions dans un projet personnel devient alors essentiel.
S’enchaînent plus de de 500 concerts depuis 5 ans, deux EP (“Tropicalimenté” 2010 et “Creole Music” 2012) et un album (“Comme un appel” 2013)

Morik a joué avec les mythiques groupes de reggae jamaïcain Third World et Inner Circle au festival SB Jam à
Saint-Barth (Guadeloupe), puis en co-plateaux avec Alpha Blondy, Sinsémilia, Pierpoljak, Flavia Coelho, Agana, Tom Frager, Che Sudaka, Le Collectif 13 (membres de Tryo, La Rue Ketanou, Massilia Sound System, No One Is Innocent)

Co-plateau prévu au Gueulard+ de Nilvange le 18 octobre 2019 avec Clinton Fearon (ex-bassiste du mythique groupe jamaïcain “The Gladiators”)

Il sort actuellement son nouvel EP “Lâcher prise” en collaboration avec les frères Fanfant
(Thierry, bassiste de B. Lavilliers, Ayo etc… et Jean-Philippe, batteur de Christophe
Maé, Mario Canonge, The Voice
etc…)